Open Lab : Démonstration de numérisation sans contact avec la participation de l'entreprise Boréal

Scanner 3D Boréal

Jeudi dernier, nous avons accueilli des particuliers, entreprises et porteurs de projets intéressés par la démonstration technologique proposée par un intervenant de l'entreprise Boréal qui a eu lieu durant l'open lab.

Publié par HEMARD Marie-Aude - La Cantine by TVT Innovation | Fablab

Retour

Guillaume Demarche, de la société de distribution Boréal, nous a présenté les deux types de scanners 3D que l'entreprise propose.

Nous avons pu assister à des démonstrations de scanners 3D Artec, la version portative et plus précise de produits qui peuvent aussi bien servir à scanner les personnes, leurs visages, les petits objets... et peuvent notamment être utiles pour le reverse engineering (étudier et analyser un système pour en déduire son fonctionnement interne) et la customisation industrielle (c'est à dire recopier un objet existant pour l'améliorer, lui apporter de nouvelles fonctionnalités...)

Notre responsable projet industrie et métrologie chez TVT Innovation, Fahd Boudaouine, s'est prêté au jeu de la numérisation 3D pour la démonstration.

 

Nous avons également pu voir à l'oeuvre le scanner statique Steinbichler, plus "traditionnel", qui a un coût nettement plus élevé et qui peut servir par exemple dans la construction automobile afin de détecter les éventuels défauts en temps réel et ainsi gagner un temps considérable.

Ces machines se basent sur la forme et la couleur. Les surfaces transparentes, très claires ou à l'inverse très sombres peuvent être difficiles à scanner, on utilisera alors de la bombe de ressuage (très utilisée par exemple pour le transport d’œuvres d'art) pour faciliter le processus. Le grand problème de ces machines est leur efficacité sous la lumière du jour, mais les améliorations sont considérables comparées aux premières de leur catégorie.