La CO CREATION : une méthode d’accélération d’innovation

ice breaker

Publié par FEKRANE Catherine | Accompagnement de projets

Retour

Le projet CO CREATION LAB est né de plusieurs constats :

-        Aujourd’hui les collaborateurs d’une entreprise travaillent en mode horizontal et non plus vertical, l’ingénieur d’affaires doit travailler avec l’ingénieur informatique et le designer, ainsi qu’avec l’ingénieur numérique, les étudiants doivent donc être en capacité à travailler de cette manière ;

-        L’entreprise innovante d’aujourd’hui doit s’appuyer sur les retours usagers, il ne s’agit plus de proposer une technologie, mais de répondre à un besoin ;

-        La mise en commun de savoir faire et de compétences diverses ne peuvent qu’être un plus pour un projet.

C’est ainsi qu’est né le projet CO CREATION LAB avec l’ISEN, école d’ingénieurs d’électronique et du numérique, KEDGE Business School, école de management et de design, l’ISITV, école d’ingénieur en informatique, désormais SEATECH depuis sa fusion avec l’école d’ingénieurs de matériaux SUPMECA l'UFR Ingémédia et TVT Innovation.

Ce projet expérimental baptisé CO CREATION LAB et coordonné par TVT Innovation avec ses partenaires académiques s’est déroulé dans les locaux de La Cantine by TVT Innovation. Pendant près de 24 mois, les équipes pédagogiques des différentes entités, l’équipe coordinatrice et les étudiants ont mis en pratique des outils, des techniques de facilitation dans un lieu configuré permettant de travailler ensemble.

Cette expérience a permis de créer un réseau de « facilitateurs », véritables vecteurs de la co création au sein de leurs organismes de formation qui permettront une communication « virale » et une appropriation de ce concept pédagogique.

La preuve en est la semaine de co création qui s’est déroulée du 1er au 05 décembre 2014 à la Cantine by TVT Innovation qui a réuni 65 étudiants de KEDGE BS, UFR Ingémédia, SEATECH, l’équipe pédagogique et TVT Innovation autour d’un concours proposé par KEDGE BS : le concours Jean Prouvé.

Ce concours tente de répondre à la problématique suivante :

« Alors que l’École évolue, que les pratiques et les outils pédagogiques se modernisent, et que tablettes et tableaux numériques trouvent peu à peu leur place dans les salles de classe, le mobilier scolaire n’a que peu changé au cours des dernières décennies.

Voilà l’objet du Prix Jean Prouvé : imaginer le mobilier scolaire de demain pour embrasser les évolutions de l’École

Benoît Hamon, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche

 9 équipes pluridisciplinaires se sont ainsi mises au travail autour du thème du concours proposé par Yannick Santini de KEDGE BS avec des outils développés par l’ensemble des partenaires pour faciliter la co création et laisser libre cours à une créativité avec une équipe de mentors/facilitateurs de chaque structure :

-        UFR Ingémédia : Laurent Collet et Régiany Barros

-        SEATECH : Nadège Thirion et Cyril Prissette

-        KEDGE BS : Philippe Di Somma et Frédéric Longobardi

-        TVT Innovation : Catherine Fekrane et Marie-Aude Hemard

Pendant une semaine, les équipes ont déterminé leurs problématiques, se sont appuyés sur leurs tableaux de bord, récits d’usages, retours d’usagers pour proposer leurs solutions. Le fablab de la Cantine by TVT Innovation leur a permis pour certains d’aller jusqu’au prototype de leurs solutions.

Sur les 9 projets présentés au jury, 5 ont été remis par Yannick Santini de KEDGE BS pour candidater au concours Jean Prouvé ! Au-delà des résultats du concours d’ici janvier 2015, cette dernière CO CREATION 2014 n’a fait que renforcer le désir des partenaires académiques et de TVT Innovation de continuer :

-        Soit par de la CO CREATION dans les différentes disciplines de chaque organisme (SEATECH et UFR INGEMEDIA à l’Université par exemple, ou KEDGE BS affaires et design, etc)

-        Soit par de la CO CREATION commune sur des innovations de demain

-        Soit par de la CO CREATION commune sur des innovations d’entreprises

La voie est ouverte sur une nouvelle forme pédagogique d’enseignement et sur une nouvelle voie d’accélération d’innovations…